Archives pour la catégorie Santé

ecorce de saule et rhumatismes

L’écorce de Saule dans l’amélioration de l’Arthrose :

ecorce de saule et rhumatismesL’utilisation de l’écorce de saule blanc pour soulager le mal de dos n’est vraiment pas un nouveau concept. Selon le centre medical de l’Université du Maryland, ce remède de phytothérapie a été utilisé depuis des milliers d’années et offre plusieurs avantages à ses utilisateurs.

Le mécanisme d’action retardé du fait de la forme de ses actifs sous forme naturelle en fait un grand remède naturel pour ceux qui souffrent de mal de dos occasionnel ou chronique.

Présentation de l’écorce de saule :

L’écorce de saule est l’écorce qui provient de plusieurs variétés de saule, y compris du saule blanc ou du saule de type européen. L’écorce est utilisée en phytothérapie depuis des millénaires. L’ écorce de saule agit un peu comme l’aspirine, de sorte qu’il est utilisé pour soulager la douleur, y compris les maux de tête, les douleurs musculaires, les crampes menstruelles, la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrose, la goutte, et une maladie spécifique de la colonne vertébrale appelée spondylarthrite ankylosante. L’écorce de saule a le potentiel de soulager la douleur  et son utilisation au cours de l’histoire repose sur des effets traditionnels. L’écorce de saule a été couramment utilisée à la période d’Hippocrate, quand les gens ont été invités à mâcher l’écorce pour soulager la douleur et la fièvre. L’écorce de saule est également utilisée pour la fièvre, le rhume, la grippe et la perte de poids. L’ingrédient actif dans l’écorce de saule est la Salicine. La Salicine est une molécule identique à l’aspirine, mais le fait de l’absorber en même temps que les autres parties de la plante, va ralentir l’assimilation de l’actif dans l’organisme créant un effet retard naturel.

A quelle dose doit prendre l’écorce de saule :

Pour un soulagement efficace de la douleur, il est recommandé que les adultes utilisent de 60 à 240 milligrammes d’extrait de saule par jour. Les formes commercialisées du saule blanc comprennent la poudre, des capsules, de la teinture et  l’herbe sèche. Les écorces de saule blanc sont généralement utilisées pour faire des décoctions en tisane. Il n’y a pas de doses suggérées pour les enfants parce que l’écorce de saule n’est généralement pas recommandée pour la population pédiatrique en raison du risque de syndrome de Reyes.

Effets secondaires potentiels :

Une des grandes choses au sujet de l’écorce de saule est que les effets secondaires sont généralement bénins et similaires à ceux de l’aspirine. Ils peuvent inclure, mais ne sont pas limités à, des nausées ou des maux d’estomac, des ulcères et parfois des saignements de l’estomac. Ces effets ne sont généralement pas importants  et sont liés à une surconsommation. Ceux qui sont allergiques à l’aspirine ne doivent pas utiliser l’écorce de saule sous quelque forme que ce soit, au risque de développer une allergie similaire. Une autre considération importante est son interaction avec d’autres médicaments. Comme avec l’aspirine, l’extrait de saule blanc peut être considéré comme un fluidifiant du sang. Ceux qui prennent déjà des médicaments anticoagulants ou qui souffrent de certains problèmes de santé devraient prendre conseil auprès de leur médecin avant de commencer un traitement à base de saule blanc.

Les Utilisations courantes du saule blanc :

Le mal de dos est juste l’une des nombreuses conditions pour lesquelles, l’écorce de saule blanc peut être utilisée. La recherche suggère que la supplémentation en saule peut aider à soulager de nombreuses maladies qui sont associées à la douleur ou des réponses inflammatoires excessives. Les herboristes ont utilisé l’écorce de saule pour soigner la grippe, la bursite, la tendinite, la fièvre et même les douleurs communes, telles que les crampes menstruelles au cours du cycle d’ovulation de la femme.

Les associations du saule blanc :

Le saule blanc est très efficace quand il est associé à d’autres plantes issues de la phytothérapie. On connait l’association :

Complexe anti-inflammatoire :

Le saule blanc à la concentration de 110 mg de poudre  d’écorce de Saule (Salix alba ) est associé à la poudre de sommité fleurie de Reine des prés (Filipendula ulmaria ), à 70 mg de poudre de feuille de Cassis (Ribes nigrum ) et à 60 mg de poudre de partie aérienne d’Ortie (Urtica dioica ). Ce complexe permet de soulager les douleurs et de renforcer les muscles, les tendons et les cartilages.

Complexe articulaire :

Le saule blanc est associé à l’ harpagophytum qui est une grande plante anti-inflammatoire, sans effets secondaires aucuns. Le complexe articulaire contient 840 mg  de racine d’Harpagophytum  (Harpagophytum zeyheri,Harpagophytum procumbens), associé à 260 mg  de partie aérienne d’Ortie Piquante (Urtica dioica), à 260 mg  d’écorce de Saule Blanc (Salix alba) et à 165 mg  de feuille de Cassis (Ribes nigrum).   Ces complexes à base de saule blanc sont disponibles sur le site www.biosantesenior.fr

selenium-oligo-element-biosantesenior

Sélénium indispensable à la protection de l’organisme :

selenium-oligo-element-biosanteseniorLe sélénium est un oligo-élément  indispensable à l’organisme humain (c’est-à-dire que l’organisme n’en a besoin qu’en très petites quantités). Le sélénium est présent à l’état de traces dans les aliments, mais doit être absolument apporté par l’alimentation et ses besoins vont en grandissant plus on avance dans l’âge.

Comme la plupart des oligo-éléments, le sélénium joue un rôle clé dans l’ensemble des réactions métaboliques de l’organisme, notamment dans le fonctionnement de la glutathion peroxydase qui permet d’éliminer de nombreux toxiques, en particulier les péroxydes.

Le mot sélénium vient du mot grec, « selene », la Lune.

Le sélénium a été découvert en 1817 par Berzelius et son nom provient de ses qualités électro-chimiques et de sa capacité à stopper la conduction et à emmagasiner l’énergie. Son utilisation a tout d’abord été faite en chimie pour les appareils de xérographie et de photocopie de par ces qualités.

Le sélénium a été que très récemment certifié comme oligo-élément indispensable, dans les années 1990.

De nombreuses enzymes nécessitent la présence de Sélénium pour être actives et le sélénium travaille également de concert avec la vitamine E.

Une utilisation très documentée a été faite au niveau du glutathion péroxydase et de son activité au niveau cellulaire. Le sélénium rentre dans la composition du glutathion péroxydase.

Cet enzyme travaille en combinaison avec la vitamine E pour protéger les membranes plasmiques des cellules, qui sont essentiellement composés d’acides gras. Cette protection contre des oxydations trop importantes des radicaux libres, permet en fait de contrer le vieillissement prématuré des cellules et lutte contre les dégénérescences liées à de nombreuses maladies, atteintes cardiovasculaires et maladies beaucoup plus graves.

La glutathion peroxydase est une séléno-protéine qui contient du sélénium  et qui va lutter contre les péroxydes (acides gras oxydés).

Le sélénium travaille également en synergie avec la vitamine E, dans son rôle anti-oxydant contre les radicaux libres et améliore également la fonction immunitaire.

Le sélénium a été décrit par certains scientifiques comme un nutriment anti-oxydant exceptionnel, en se basant sur des études épidémiologiques de grande ampleur.

Cela démontre encore une fois que l’alimentation est source de santé et de bien-être en fonction des aliments que l’on assimile.

Une carence en Selenium peut contribuer à de nombreux problèmes qui vont de la secheresse cutanée, un aspect terme des cheveux à l’abaissement des taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang, un effet bénéfique sur les risques cardio-vasculaires et  un apport non négligeable pour passer avec sérénité la période de la ménopause.

Les apports journaliers conseillés en oligo-élément sélénium sont les suivants, et augmentent en fonction de l’âge et du sexe de la personne :

Nourrissons (de la naissance à 1 an), 10 à 15 mcg ; Enfants (1 à 3 ans), 20 à 30 mcg ; Adolescents, 55 mcg ; Femmes, 55 mcg ; Hommes, 70 mcg ; Sportifs, 100 à 200 mcg.

Les apports alimentaires sont à privilégier, et les aliments qui en sont riches sont les fruits de mer, la plupart des abats, les céréales complètes, les fruits et les légumes, mais leur concentration dépend en fait de l’état du sol qui a servi à la culture. L’apport nutritionnel sous forme d’ oligo-élément activé a donc un sens pour éviter qu’à partir de 50 ans, des carences apparaissent et viennent désorganiser le métabolisme à un âge critique du moins pour la période de  la ménopause et de l’andropause qui vient par ailleurs chambouler l’équilibre métabolique.
on associera de la vitamine E naturelle afin de synergiser l’action du sélénium.

Oligo-élément sélénium est disponible sur le site www.biosantesenior.fr

relaxation-serenité-anti-stress-magnesium-biosantesenior

Oligo-élément Magnésium contre le stress et la nervosité !

relaxation-serenité-anti-stress-magnesium-biosanteseniorLe magnésium est un oligo-élément, ou plus exactement un minéral qui est un métal indispensable à l’organisme. Son importance est primordiale car on estime que près de la moitié de la population est carencée en magnésium.

Son nom provient de la magnésie blanche qui est une roche très riche en magnésium. Le magnésium est connu depuis fort longtemps surtout pour améliorer le transit digestif ; mais on s’intéresse à lui pour ses fonctions régulatrices du système nerveux et son rôle de structure des os du corps.

Structure du magnésium :

Le magnésium est un atome qui se solubilise sous forme de sel (carbonate, citrate, lactate et chlorure) et peut être en solution aqueuse sous forme d’ion cation Mg2+, c’est-à-dire avec 2 électrons libres en moins.

La forme ionique du Magnésium est très intéressante, car l’assimilation du magnésium se fait à environ 30 % de la concentration intestinale, c’est-à-dire que 70 % du magnésium présent dans l’alimentation n’est pas assimilée. La vitamine B6 souvent associée au magnésium permet d’améliorer son absorption.

La forme Ion, sous aussi appelée ionisée ou forme ionique permet d’activer la molécule qui va se lier en solution avec les clusters d’eau.

Le magnésium MG2+ va être beaucoup plus disponible et va être mieux assimilé en même temps que l’eau. Cela aura pour effet d’éviter les carences en donnant de plus faibles doses de magnésium.

 

Les carences en magnésium :

Plus de la moitié de la population est carencée en magnésium, bien que le magnésium soit présent dans l’ensemble des aliments, ceci est dû aux mauvaises habitudes alimentaires, au mode de préparation des aliments, des modifications chimiques de l’industrie alimentaire et de besoins accrus dû au stress de la vie moderne.

Les symptomes liés aux carences sont très divers car le magnésium intervient dans de nombreuses réactions du métabolisme, le magnésium est tout d’abord la molécule anti-stress par excellence. On parle de spasmophilie en cas de carence en magnésium qui se caractérise par un état d’énervement intense, lié à des tremblements musculaires et à une hypersensibilité nerveuse qui peut être exacerbée chez certaines personnes.

Le magnésium joue également un rôle important  dans la production de certaines hormones, participe à des centaines de réactions chimiques du métabolisme, est un constituant des os et régule l’influx nerveux au niveau des synapses.

 

Les besoins en Magnésium :

 

Les besoins en Magnésium varient en fonction de l’âge et du mode de vie : sport intensif, stress, régimes carencés, prise de certains médicaments, troubles digestifs, et habitudes alimentaires.

Les besoins chez les adultes sont de 300 mg à 500 mg par jour, et peuvent aller jusqu’à 700 mg par jour.

Les aliments riches en magnesium ont le chocolat en poudre, la graine de soja, les noix de cajou, les haricots blancs, le pain complet, et les eaux fortement minéralisées comme l’hépar et la quézac.

 

Les compléments alimentaires apportent généralement 300 mg de magnésium par jour, afin de complémenter l’alimentation normale, les catalyons de magnesium apportent des quantités beaucoup plus faibles mais qui sont mieux assimilées du fait de la forme ion en solution de l’atome magnésium Mg2+.

Magnesium catalyons 1 litre est disponible sur le site www.biosantesenior.fr

levure-de-riz-rouge-bienfaits-cholesterol-biosantesenior

La Levure de riz rouge sur Biosantesenior.fr

 

levure-de-riz-rouge-bienfaits-cholesterol-biosanteseniorÀ la fin des années 1990, les entreprises de compléments alimentaires ont commencé à commercialiser la  levure de riz rouge sous forme d’extraits dans le but de réduire le taux de cholestérol. Mais la FDA américaine a interdit alors la vente de tous les compléments alimentaires contenant de la levure de riz rouge aussi appelé Xuezhikang. Cette décision a été prise parce que la levure de riz rouge contenait un actif équivalent activement à une statine brevetée, la lovastatine, qui était vendue avec grand succès aux USA à cette période.

 

Niveau d’activité de la Levure de riz rouge :

Le procédé traditionnel d’obtention de la levure de riz rouge est  le procédé de préparation standard utilisé, afin de garantir un taux en actifs reproductible entre chaque lot, et une activité hypolipémiante contrôlée

La baisse du cholestérol total et du LDL Cholestérol peuvent atteindre des valeurs élevées de 26 % de baisse après 2 mois de cure avec des préparations dosées à 10 mg de monacoline K consommées d’une façon quotidienne.

En outre, il semble y avoir des résultats plus faibles concernant l’effet de la levure de riz rouge sur les lipoprotéines de haute densité (HDL-C).

Bien qu’elles soient rares, certaines études disponibles fournissent aussi une preuve intéressante sur la réduction des plaques d’athérome en prenant de la levure de riz rouge sur le long terme.

L’inhibition de la synthèse du cholestérol par les monacolines est similaire à l’action des statines commerciales, comme la lovastatine.

La Monacoline K présente dans le riz rouge fermenté avec la levure Monascus purpureus Went, est identique à la structure moléculaire de la lovastatine, une statine largement par des millions de personnes , ce qui explique son activité hypocholestérolémiante.

Il est par contre suggéré dans la littérature que l’effet hypolipémiant de la levure de riz rouge ne peut être représenté que par l’inhibition de l’HMG-CoA réductase, mais par une synergie de tous les composants.

la présence d’autres composants dans la levure de riz rouge, tels que les phytostérols  végétaux de type H-sitostérol,  campestérol, stigmastérol, des saponines et de la sapogénine; des isoflavones et des glycosides d’isoflavones, et enfin des oligo-éléments comme le sélénium et du zinc.

L’activité de la levure de riz rouge agirait également sur l’assimilation au niveau intestinal en limitant la digestion du cholestérol, mais serait aussi un excellent anti-oxydant qui protègerait également les lipoprotéines de l’oxydation.

Cependant, il n’existe encore aucune donnée sur les quantités des autres composants dans la levure de riz rouge. Mais ce qui est sûr est que la quantité d’inhibiteurs de l’HMG-CoA réductase présente dans une dose de 2 400  mg de riz rouge fermenté avec Monascus purpureus Went, dosé à environ 9.6 mg de monacoline K, on obtient des effets hypolipémiants semblables à une dose de 10 à 40 mg de Lovastatine.

 

Conseils d’utilisation :

La dose de 10 mg de monacoline K par jour est suffisante pour obtenir une baisse intéressante du cholestérol total, mais la levure de riz rouge est contre-indiquée chez les personnes qui souffrent de problèmes hépatiques ou rénaux, aux personnes qui présentent des douleurs musculaires fréquentes, aux femmes enceintes et allaitantes. Dans ces cas, il est préférable de consulter son médecin avant de prendre ce type de complément alimentaire.

Des levures de riz rouge de très haute qualité sont présentes sur le site www.biosantesenior.fr, et vous apporteront tous les bienfaits de la levure, avec la sécurité du mode de production et des modes d’analyse qualité des produits finis : il s’agit du Staticoncept q10 évolution et de la levure de riz rouge 150 gélules Naturland en format économique.

argent -colloidal-catalyons

9 bonnes raisons d’utiliser l’Argent colloÏdal !

argent -colloidal-catalyons

L’ argent colloïdal est constitué d’atomes d’argent en suspension dans de l’eau purifiée et  distillée. Les particules du métal Argent sont suffisamment petites pour être parfaitement assimilées et pénétrer jusqu’au milieu intra-cellulaire et détruire les agents pathogènes de tous types, y compris les bactéries, les spores fongiques, les parasites et les virus.

 

Non seulement l’argent se débarrasse des agents pathogènes, mais il favorise aussi une guérison rapide des tissus infectés ou lésés. La plupart des  centres hospitaliers pour les grands brûlés utilisent diverses formes de la molécule argent sous forme de pansements imbibés pour soigner les victimes de brûlures, et éviter les complications bactériennes.

 

Vous pouvez acheter l’ argent colloïdal sur Internet ou dans les bons magasins d’aliments naturels. L’argent colloïdal a de nombreuses applications et est très facile à utiliser. Il n’a pas d’effets secondaires indésirables et il conserve intactes les  bactéries bénéfiques.  Les articles et les rapports scientifiques qui parlent de l’argyrie (quand la peau devient bleue, suite à un traitement à base d’argent) sont grandement exagérées.

 

Voici Dix façons d’utiliser l’argent colloïdal en auto-médication :

1) Vous pouvez vaporiser l’argent colloïdal sur les brûlures cutanées pour prévenir les infections et favoriser la guérison rapide des brûlures sans laisser de cicatrices.

2) Vous pouvez également pulvériser ou tamponner la solution d’argent colloïdal sur les infections fongiques, les furoncles, les plaies de l’herpès, les verrues et obtenir une guérison plus rapide.

3) Si vous rencontrez des problèmes bronchiques ou broncho-pulmonaires, vous pouvez mettre un peu d’argent colloïdal dans un nébuliseur et  respirer cette solution en vaporisation, afin de soulager directement vos bronches et vos poumons.

4) De petites quantités d’argent colloïdal prises d’une façon quotidienne donneront ce que certaines personnes  appellent un deuxième système immunitaire afin de  se prémunir contre les virus et les rhumes. Ce traitement est facile à mettre en place et peu coûteux. On conseille à ce titre de faire des gargarismes sur un rythme quotidien, ce qui permettra à l’argent colloïdal de fonctionner directement sur la sphère ORL.

5) L’ argent colloïdal sous forme de gouttes peut être utilisé dans  les infections de l’oreille, sans effets secondaires particuliers. Certaines personnes  l’utilisent pour les infections oculaires et nasales.

6) L’ argent colloïdal  peut être appliqué par voie topique pour contribuer à diminuer les infections vaginales ou bien les infections localisées à la bouche comme le muguet buccal (infection due à des levures).

7) L’argent colloïdal  peut être pris très tôt dès l’apparition d’un rhume, d’une grippe ou d’une bronchite pour obtenir plus rapidement la résolution de l’infection, sans nuire pour autant aux bonnes bactéries de l’organisme. Les antibiotiques quant à eaux  tuent les bonnes et les mauvaises bactéries.

8) L’argent colloïdal peut être utilisé avec succès pour lutter contre les infections dues aux staphylocoques résistants aux antibiotiques. Ce genre d’infection survient habituellement lors de séjours à l’hôpital, et se développent les semaines qui suivent une opération ou un examen médical approfondi, nécessitant une hospitalisation.

9) Il y a eu un certain succès en utilisant l’argent colloïdal lors de maladies virales. Il permet d’améliorer  l’immunité tout en aidant à éliminer les germes pathogènes existants.

 

En savoir plus sur l’argent colloïdal :

La médecine occidentale du début du 20ème siècle a utilisé l’argent comme un antibiotique de choix et un agent anti-fongique jusque dans les années 1930. Puis les antibiotiques sont devenus des traitements très efficaces, relayant l’argent colloïdal à un traitement de second choix.

Comme de plus en plus d’antibiotiques ont été créés, les microbes pathogènes ont commencé à développer  des souches résistantes. Les dangers des antibiotiques qui  détruisent également la flore intestinale nécessaire à la digestion et à l’immunité ont été ignorée du monde médical.

L’utilisation d’antibiotiques diminue aussi l’immunité naturelle en détruisant les bonnes bactéries tout comme les mauvaises.

L’ Argent colloïdal semble agir en étouffant les enzymes nécessaires à la survie des germes pathogènes, il n’y a donc pas de risque que les agents pathogènes puissant développer des résistances à l’argent colloïdal.

Heureusement, la naturopathie et la médecine alternative ont redécouvert l’argent colloïdal pour guérir toutes sortes de maux. Il y a quelques années, l’Union Européenne a interdit les ventes d’argent colloïdal, mais son utilisation est tout à fait possible en application locale et sous forme de gargarismes.

oligo-elements-catalyons-biosantesenior

Cuivre-Or-Argent : Activité de cette combinaison d’oligo-éléments !

Les Oligo-éléments sont des substances qui sont nécessaires au métabolisme et à l’équilibre cellulaire, et qui interviennent dans l’organisme en très petites quantités.

oligo-elements-catalyons-biosanteseniorLes oligo-éléments sont des atomes qui se trouvent sous forme de petites molécules que l’organisme ne peut pas fabriquer et qui doit se fournir dans les apports alimentaires.

On distingue les minéraux qui sont des molécules présentes en plus grande quantité, comme le Calcium, le Phosphore et le Magnésium, des oligo-éléments indispensables mais non-essentiels comme le lithium, le nickel, le vanadium, le silicium et le manganèse qui se trouvent plus facilement dans l’alimentation, même s’il peut y avoir des carences organiques, et des oligo-éléments dits essentiels dont l’apport doit être indispensable et régulier : fer, cuivre, fluor, iode, chrome, molybdène sélénium, zinc.

Il y a enfin les oligo-éléments que l’on ne trouve pas à l’état naturel dans l’organisme mais qui présentent un intérêt majeur en thérapeutique. Parmi ces oligo-éléments, il y a l’argent, l’or, le cobalt

 

Comment assimile-t-on les oligo-éléments :

Les oligo-éléments se trouvent à l’état naturel sous forme de minéral mais aussi de sulfate, de chlorure et de carbonate. Ces formes naturelles sont peu assimilées par l’organisme au niveau intestinal. Il a été créé d’autres procédés permettant d’améliorer l’assimilation des oligo-éléments :

Quand l’oligo-élément devient une forme organique, c’est-à-dire qu’il est lié à une molécule organique comme le pidolate, le gluconate ou la forme colloïdale, son assimilation va se voir faciliter et l’oligo-élément voit également son activité grandir fortement.

Si les formes gluconate peuvent par par voie sublinguale (passage au niveau de la muqueuse buccale sublinguale), les formes pidolate et colloïdale vont être assimilées par le tube digestion au cours de la digestion normale.

La forme ionique des oligo-éléments est très proche de la forme colloïdale et permet de stabiliser les oligo-éléments sous forme d’ions qui vont interagir avec les molécules d’eau au sein des micelles et être de ce fait très biodisponibles. C’est le procédé du laboratoire Catalyon qui fabrique une gamme complète d’oligo-éléments.

 

L’activité des oligo-éléments Cuivre-Or-Argent :

Un oligo-élément peut être assimilé seul ou sous forme de complexe, et le fait de combiner plusieurs oligo-éléments permet d’avoir une synergie d’action très orientée vers un but rsolutif. C’est le cas de l’association

Cuivre – Or – Argent qui a des propriétés bien plus importantes que si ces oligo éléments avaient été donnés seuls.

 

Le Cuivre :

L’oligo-élément Cuivre est intriqué dans la constitution de nombreuses enzymes dites metallo-protéines et qui nécessitent la présence d’un oligo-élément pour pouvoir être actives au niveau stéréochimique.

Le cuivre joue également un rôle important dans l’immunité en aidant l’organisme à lutter contre les bactéries, les virus et les levures. Il agit comme un anti-infectueux.

Le cuivre agit également au niveau articulaire en intervenant dans la minéralisation des os et le renforcement des cartilages. Il est enfin un anti-radicalaire puissant au même titre que le selenium et la vitamine E, intervenant à des stades différents de protection.

L’Or :

L’Or est le métal qui servait à faire les monnaies dans l’antiquité, on parle bien du même atome qui, va agir au niveau de l’organisme à des niveaux de concentration très faibles, dites infinitésimales.

L’oligo-élément Or lutte contre l’asthénie et l’inflammation, et permet d’aider à la résolution des problèmes rhumatismaux. L’or permet aussi de stimuler les défenses immunitaires de l’organisme dans les rhumes, les grippes et les affections broncho-pulmonaires en donnant un coup de fouet à l’organisme pendant l’affection et après l’affection.

L’Argent :

L’argent a des propriétés anti-infectueuses puissantes et même à très faible dose. L’argent est d’ailleurs utilisé dans de nombreuses solutions antiseptiques pour nettoyer les hopitaux et les lieux publics. L’argent agit sur les bactéries, les virus et les candidoses, d’une façon remarquable.

Les résistances des bactéries aux antibiotiques a fait resurgir l’intérêt de l’argent dans la lutte contre les bactéries, car il n’a pas été signalé de résistance des bactéries vis-à-vis de l’argent.

L’argent permet également de moduler les inflammations lors de la présence d’infection, en particulier lors de rhinite, de sinusite, de rhume, bref d’infections de la sphère ORL.

L’argent est aussi cicatrisant et permet de traiter avec succès les infections oculaires sous forme de collyre.

 

La combinaison Cuivre – Or – Argent est une association tout à fait appropriée pour les affections de la sphère ORL, vu la synergie d’activité qu’il existe entre ces 3 oligo elements qui sont à la foie anti-infectueux et modulateurs de l’immunité.

Le Cuivre – Or – Argent doit s’utiliser par voie externe, ou sous forme de gargarismes ou d’instillations nasales.

Il n’est pas recommandé par la communauté européenne d’avaler cette association, faute de preuves de son efficacité, bien que de nombreux médicaments d’oligothérapie existent avec ces oligo-éléments et l’indication «  renforce les défenses naturelles de l’organisme « .

cartilage-glucosamine-curcuma-biosantesenior

Glucosamine, Jus de Curcuma et anti-oxydants pour vos articulations !

Les douleurs rhumatismales ou les douleurs articulaires sont des maux perpétuels qu’il faut gérer sur le long terme. Les compléments alimentaires comme la glucosamine et le jus de curcuma présentent l’avantage d’être efficaces sans effets secondaires notoires.

cartilage-glucosamine-curcuma-biosanteseniorLes douleurs, que l’on ressent le matin au lever, et qui ne nous quittent plus en hiver, surtout les jours qui précèdent le mauvais temps et la froideur !

Le seul avantage est que l’on saura quel temps il fera le lendemain, car les douleurs articulaires se réveillent ou s’intensifient juste avant l’arrivée d’un orage ou du mauvais temps.

C’est bien le seul avantage que l’on peut y trouver !

Mais il faut positiver et ne pas s’avouer vaincue.

Les rhumatismes, l’arthrose, le mal de dos sont les maladies du 21 ème siècle, au même titre que l’obésité, le surpoids et l’hypercholestérolémie.

Ces problèmes touchent en fait la majorité des personnes dites 50+, c’est-à-dire qui commencent à rentrer dans le cycle de la cinquantaine.

Les douleurs articulaires sont accentuées par une mauvaise hygiène de vie, comme une alimentation déséquilibrée et une sédentarité importante. La vie moderne ne nous facilite pas la tâche, car si on peut adouber les progrès de la médecine, de la nutrition et de la modernité, le revers de la médaille est le markéting, la voiture et l’abondance de consommation à portée de main.

Il faut donc savoir s’adapter et choisir les produits bons pour vous et ceux qu’il faut laisser de côté.

La première chose à faire de refaire des assouplissements le matin et au cours de la journée, car un corps en mouvement et en extension va être plus souple et plus tonique. Il faut aussi refaire de l’exercice physique à raison de 3 heures par semaine à espacer a cours de la semaine, et commencer léger pour ne pas se blesser.

Il faut également retrouver une hygiène de vie plus appropriée, ne pas se coucher trop tard pour laisser le corps se reposer et se réparer la nuit, pour éviter de surcharger les systèmes de détoxification de l’organisme en arrêtant alcool et cigarettes et en surveillant son alimentation.

Le principe acido-basique est aussi peu connu, de nombreux aliments industriels favorisent l’acidité du corps, d’autres favorisent l’alcalinité du corps, il faut un juste équilibre entre les 2.

Il est fort de constater que toutes les bonnes choses alimentaires vont rendre l’organisme plus acide. Les aliments que l’on ne consomme pas assez, les légumes, les fruits frais, les céréales complètes, les eaux de boisson gazeuses (pas toutes) et les plantes médicinales vont alcaliniser l’organisme, c’est-à-dire rapprocher le PH de 7.4 et par là même diminuer les inflammations potentielles à tous les niveaux, articulaire, vasculaire, cérébrale, stomacal et intestinal.

Au niveau articulaire, les processus anti-inflammatoires doivent être diminués, en apportant des actifs spécifiques comme le collagène, la glucosamine et la chondroitine, des anti-oxydants puissants et des oméga 3 ou des oméga 3 libres tirés de l’huile de krill qui vont en fait soulager les processus inflammatoires et permettre au cartilage et à l’articulation de se reconstruire.

Il faut au moins 3 mois aux chondrocytes pour pouvoir regénérer le tissu matriciel cartilagineux et ce processus est d’autant plus lent que l’on devient âgé.

La glucosamine va permettre de renforcer les ponts entre les fibrilles de collagène, le silicium organique va en faire de même tout en conservant la flexibilité de l’articulation. Le jus de curcuma par la présence de curcuminoides  et de nombreux autres anti-oxydants vont avoir des effets anti-oxydants puissants proches de ceux apportés par l’harpagophytum procumbens.

A ce titre, il est préférable  de consommer le jus frais de curcuma qui va conserver l’intégralité des actifs, y compris les huiles essentielles et les composés aromatiques qui disparaissent généralement dans les extraits  de curcuma.

compléments-alimentaires-digestion

Une bonne digestion toute l’année !

Foie gras, dinde, saumon fumée, bûche et autres douceurs de Noël nous ont comblés en cette fin d’année. Est venu ensuite le temps des galettes des rois …

compléments-alimentaires-digestionNotre corps a assimilé beaucoup de nourriture sur une courte période et certains métabolismes n’y sont pas préparés. Mais il existe des moyens de protéger votre appareil digestif et de récupérer de cette période chargée.

Comment préparer votre organisme ?

Avant les grands repas, vous pouvez préparer votre estomac en consommant des aliments anti-reflux qui vous éviteront les brûlures d’estomac ainsi que les ballonnements. N’hésitez pas non plus à vous faire des cures de magnésium de temps en temps, très bon pour la santé, le magnésium permet de lutter contre le stress et de diminuer les maux d’estomac.

Sachez que les produits allégés comme les yaourts ou l’édulcorant contenant de l’aspartame, sont très mal digérés par l’organisme et ont tendance à provoquer des flatulences. On évitera donc ces produits, car ils auraient l’effet inverse.

Il faut de manière générale, éviter les boissons gazeuses grandes sources de ballonnement, et favoriser les fibres comme la salade, les légumes cuits à l’eau comme les épinards et les céréales complètes, plus faciles à digérer.

Enfin, un peu d’activité physique, cela permet d’équilibrer les apports caloriques et cela vous permet d’éliminer les toxines accumulées.

Et après manger…

Dans un premier temps, buvez de l’eau cela va permettre à votre corps de s’hydrater, la consommation d’eau gazeuse, peu minéralisée est également recommandée pour faciliter la digestion, elle a une action anti-acide, mais attention au niveau de sels minéraux contenus dans l’eau. Vous pouvez consommer également des tisanes, excellentes pour la digestion.

Dans un second temps, vous pouvez pratiquer des massages aux huiles essentielles

Enfin, vous pouvez également choisir des compléments alimentaires adaptés à vos besoins, il est important en revanche de bien connaître leurs effets secondaires avant de les consommer. Certains vous permettent de faciliter votre transit intestinal et donc d’améliorer votre digestion, comme le lithothamne en gélules, l’artichaut et les complexes d’extraits fluides en ampoules bio, à base d’artichaut, radis noir et romarin.