Archives du mot-clé manganèse

manganese-oligo-element-catalyons-biosantesenior

Oligo-élément Manganèse !

manganese-oligo-element-catalyons-biosanteseniorLe mot « manganèse » vient du mot latin, « magnes », ce qui signifie aimant.

Pendant de nombreuses années le manganèse a alimenté la révolution industrielle, car il permet d’augmenter la résistance de l’acier à l’impact. Les voies ferrées, par exemple, contiennent 1,2% de manganèse.

Le manganèse a été le premier oligo-élément découvert comme essentiel, suite à des études faites sur les végétaux. Il est à l’origine de l’agronomie moderne, puisque les engrais rajoutés aux cultures contiennent du manganèse.

 

Les grandes fonctions du Manganèse :

 

Parmi ses fonctions les plus importantes, le manganèse active de nombreuses enzymes, permet de mieux utiliser la thiamine (vitamine B1), permet de mieux utiliser la vitamine E, aide à l’utilisation du fer, et augmente la concentration de la superoxyde dismutase (SOD), un anti-oxydant puissant.

Le manganèse intervient également comme cofacteur dans les réactions de synthèse de nombreuses hormones, intervient dans la production des protéines, de l’hémoglobine, des acides nucléiques (matériel génétique), et du cholestérol. Enfin, le manganèse permet d’éviter les dépots graisseux au niveau des artères, réduit les réactions allergiques, régule les réactions anti-radicalaires, et interviendrait dans le maintien des structures articulaires, notamment au niveau des genoux chez les enfants en croissance et chez les athlètes.

Par contre, trop de manganèse peut causer certains problèmes. Par exemple, le manganèse en quantité excessive peut interférer avec l’absorption du fer. (l’inverse est aussi vrai : un excès de fer peut également interférer avec l’absorption du manganèse). Il existe aussi des intéractions possibles avec d’autres minéraux comme le calcium, qui peut interférer avec l’absorption du manganèse.

Pour cette raison, de nombreux professionnels de la santé recommandent de consommer l’oligo-élément manganèse à un autre moment que la prise d’une supplémentation en calcium.

Des études récentes suggèrent que les enfants de moins de 24 mois ne devraient pas consommer des quantités trop importantes de manganèse dans leur régime alimentaire ou par l’intermédiaire des préparations pour nourrissons, car le manganèse peut interférer avec les réactions chimiques du cerveau, pouvant entraîner des effets négatifs sur le comportement.

Pourtant, le manganèse est d’une importance vitale pour notre santé. Des carences  en manganèse au niveau de nos tissus et de nos cellules peuvent conduire à une variété de problèmes, comme les maladies cardiovasculaires, liées à une baisse de la concentration du HDL cholestérol, le bon cholestérol, d’où l’intérêt du manganèse à associer à la levure de riz rouge en cas d’hypercholestérolémie. Les problèmes en cas de carence sont des dermatites, une perte osseuse accélérée liée à une mauvaise fixation du calcium, une fertilité réduite, un retard de croissance chez les enfants, de l’hypoglycémie, des problèmes de l’oreille moyenne, y compris une perte de l’équilibre et des difficultés à la maintenir.

 

Où trouver le manganèse dans l’alimentation :

Le manganèse se trouve essentiellement dans les graines entières non raffinées et les produits céréaliers, qui en  sont les sources alimentaires les plus riches.

Malheureusement, le raffinement des graines afin d’obtenir des farines blanches a conduit à des carences importantes dans les apports quotidiens recommandés en manganèse dans notre alimentation normale.

Les fruits et les légumes peuvent fournir du manganèse avec un degré plus limité. Les thés noirs sont une source très riche en manganèse, en particulier pour les populations ne consommant pas assez de céréales.

 

Il n’y a pas d’apports quotidiens recommandés pour le manganèse, car les scientifiques estiment que l’alimentation apporte les 1 mg à 1.5 mg nécessaires quotidiennement.

Les besoins varient en fonction de l’âge : si les enfants ont besoin de doses entre 0,3 mg et 0,6 mg par jour, les jeunes adultes, les femmes et les hommes ont besoin de plus de 1.0 mg. Encore faut-il que l’alimentation puisse être équilibrée et assez riche en céréales complètes, ce qui n’est plus le cas chez une majorité de foyers européens.