Archives du mot-clé saule blanc gélules

ecorce de saule et rhumatismes

L’écorce de Saule dans l’amélioration de l’Arthrose :

ecorce de saule et rhumatismesL’utilisation de l’écorce de saule blanc pour soulager le mal de dos n’est vraiment pas un nouveau concept. Selon le centre medical de l’Université du Maryland, ce remède de phytothérapie a été utilisé depuis des milliers d’années et offre plusieurs avantages à ses utilisateurs.

Le mécanisme d’action retardé du fait de la forme de ses actifs sous forme naturelle en fait un grand remède naturel pour ceux qui souffrent de mal de dos occasionnel ou chronique.

Présentation de l’écorce de saule :

L’écorce de saule est l’écorce qui provient de plusieurs variétés de saule, y compris du saule blanc ou du saule de type européen. L’écorce est utilisée en phytothérapie depuis des millénaires. L’ écorce de saule agit un peu comme l’aspirine, de sorte qu’il est utilisé pour soulager la douleur, y compris les maux de tête, les douleurs musculaires, les crampes menstruelles, la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrose, la goutte, et une maladie spécifique de la colonne vertébrale appelée spondylarthrite ankylosante. L’écorce de saule a le potentiel de soulager la douleur  et son utilisation au cours de l’histoire repose sur des effets traditionnels. L’écorce de saule a été couramment utilisée à la période d’Hippocrate, quand les gens ont été invités à mâcher l’écorce pour soulager la douleur et la fièvre. L’écorce de saule est également utilisée pour la fièvre, le rhume, la grippe et la perte de poids. L’ingrédient actif dans l’écorce de saule est la Salicine. La Salicine est une molécule identique à l’aspirine, mais le fait de l’absorber en même temps que les autres parties de la plante, va ralentir l’assimilation de l’actif dans l’organisme créant un effet retard naturel.

A quelle dose doit prendre l’écorce de saule :

Pour un soulagement efficace de la douleur, il est recommandé que les adultes utilisent de 60 à 240 milligrammes d’extrait de saule par jour. Les formes commercialisées du saule blanc comprennent la poudre, des capsules, de la teinture et  l’herbe sèche. Les écorces de saule blanc sont généralement utilisées pour faire des décoctions en tisane. Il n’y a pas de doses suggérées pour les enfants parce que l’écorce de saule n’est généralement pas recommandée pour la population pédiatrique en raison du risque de syndrome de Reyes.

Effets secondaires potentiels :

Une des grandes choses au sujet de l’écorce de saule est que les effets secondaires sont généralement bénins et similaires à ceux de l’aspirine. Ils peuvent inclure, mais ne sont pas limités à, des nausées ou des maux d’estomac, des ulcères et parfois des saignements de l’estomac. Ces effets ne sont généralement pas importants  et sont liés à une surconsommation. Ceux qui sont allergiques à l’aspirine ne doivent pas utiliser l’écorce de saule sous quelque forme que ce soit, au risque de développer une allergie similaire. Une autre considération importante est son interaction avec d’autres médicaments. Comme avec l’aspirine, l’extrait de saule blanc peut être considéré comme un fluidifiant du sang. Ceux qui prennent déjà des médicaments anticoagulants ou qui souffrent de certains problèmes de santé devraient prendre conseil auprès de leur médecin avant de commencer un traitement à base de saule blanc.

Les Utilisations courantes du saule blanc :

Le mal de dos est juste l’une des nombreuses conditions pour lesquelles, l’écorce de saule blanc peut être utilisée. La recherche suggère que la supplémentation en saule peut aider à soulager de nombreuses maladies qui sont associées à la douleur ou des réponses inflammatoires excessives. Les herboristes ont utilisé l’écorce de saule pour soigner la grippe, la bursite, la tendinite, la fièvre et même les douleurs communes, telles que les crampes menstruelles au cours du cycle d’ovulation de la femme.

Les associations du saule blanc :

Le saule blanc est très efficace quand il est associé à d’autres plantes issues de la phytothérapie. On connait l’association :

Complexe anti-inflammatoire :

Le saule blanc à la concentration de 110 mg de poudre  d’écorce de Saule (Salix alba ) est associé à la poudre de sommité fleurie de Reine des prés (Filipendula ulmaria ), à 70 mg de poudre de feuille de Cassis (Ribes nigrum ) et à 60 mg de poudre de partie aérienne d’Ortie (Urtica dioica ). Ce complexe permet de soulager les douleurs et de renforcer les muscles, les tendons et les cartilages.

Complexe articulaire :

Le saule blanc est associé à l’ harpagophytum qui est une grande plante anti-inflammatoire, sans effets secondaires aucuns. Le complexe articulaire contient 840 mg  de racine d’Harpagophytum  (Harpagophytum zeyheri,Harpagophytum procumbens), associé à 260 mg  de partie aérienne d’Ortie Piquante (Urtica dioica), à 260 mg  d’écorce de Saule Blanc (Salix alba) et à 165 mg  de feuille de Cassis (Ribes nigrum).   Ces complexes à base de saule blanc sont disponibles sur le site www.biosantesenior.fr