Archives du mot-clé troubles digestifs

pilèje lactibiane contient 10 milliards de germes par gélule

10 milliards de microbiotiques par gélule : Lactibiane référence !

pilèje lactibiane contient 10 milliards de germes par gélule

pilèje lactibiane contient 10 milliards de germes par gélule

Pour la plupart des personnes, la seule mention de probiotiques, de ferments lactiques ou de microbiotiques évoque des images de yaourt et de lait fermenté.

Mais il ne faut pas négliger les microbiotiques et penser que cela est une tendance marketing pure et simple. Les dernières recherches scientifiques effectuées sur les ferments lactiques suggèrent que les cultures de ferments aident à prévenir et à traiter une grande variété de maux et de problèmes au sein du métabolisme.

«Il y a un intérêt croissant dans l’utilisation des probiotiques»,

ont écrit des auteurs de l’une des études les plus récentes, une méta-analyse faite sur l’utilisation des probiotiques dans un récent numéro du Journal de l’American Medical Association. Ces chercheurs ont constaté que les probiotiques ont été particulièrement utiles pour prévenir des problèmes gastro-intestinaux communs : diarrhée associée aux antibiotiques (DAA). Mais les études montrent également que les probiotiques peuvent aider beaucoup plus, en inversant le développement des infections et en stimulant le système immunitaire, mais aussi en aidant à améliorer la santé des femmes et peut-être même lutter contre l’obésité.

Le mot «probiotique» est composé de deux mots grecs: «pro» pour signifier la promotion et « biotique », qui signifie la vie. Leur définition même est quelque chose qui implique la vie et la santé. Cela est aussi vrai selon des normes modernes : l’Organisation mondiale de la santé définit un probiotique comme tout micro-organisme vivant qui a un avantage pour la santé en cas d’ingestion. De même, les autotités américaines définissent un probiotique comme «tout complément alimentaire microbien viable qui affecte avantageusement l’hôte. »
En Europe, le terme probiotique ne plait pas aux autorités, qui pensent que ce terme est trop proche du terme antibiotique. On appelle maintenant ces micro-organismes bénéfiques, des ferments lactiques, des microbiotiques, des bactéries amies… Mais ce changement de dénomination n’empêche le développement des ventes de ferments lactiques ou de microbiotiques tant ceux ci sont reconnus utiles pour l’organisme.

Cela ne signifie pas que tous les microbiotiques, ou que les aliments à base de ferments lactiques sont tous égaux et bénéfiques.

Alors, que devez-vous rechercher?

Il y a beaucoup de produits sur le marché à base de microbiotiques. Alors il faut connaître les critères de qualité de ces différents produits :

il faut tout d’abord quantifier les CFU des micro-organismes dans la plupart des produits alimentaires sur le marché.

CFU signifie unités formant des colonies – est un terme microbiologique qui décrit la densité des bactéries viables dans un produit. En d’autres termes, le CFU vous indique si un aliment est riche en microbiotiques – et combien en seront disponibles dans votre organisme.

On recommande à ce titre, les aliments riches en ferments lactiques non pasteurisés comme :

le yaourt nature ordinaire, le Kéfir, la Choucroute, le Miso (un dérivé du tofu mais fermenté), les Cornichons, le tempeh, le Kimchi et le thé Kombucha mais aussi les compléments alimentaires comme le lactibiane reférence 30 gélules.

Alors, comment peuvent aider les microbiotiques pour améliorer votre digestion ?

Chacun de nous a plus de 1000 types différents de bactéries et de levures qui vivent dans notre tube digestif, nous aidant à décomposer les aliments et absorber les nutriments. Mais quand on prend des antibiotiques – un médicament qui est conçu pour tuer les bactéries à l’origine de nombreuses maladies – ces antibiotiques peuvent aussi dérégler la flore intestinale protectrice qui nous aide à digérer. Environ 30 pour cent des patients qui prennent des antibiotiques ont une diarrhée associée ou des troubles gastro-intestinaux, selon une récente étude américaine sur l’intérêt des probiotiques lors de diarrhée associée aux antibiotiques. En conséquence, les médecins prescrivent souvent la prise de microbiotiques pour «ré-ensemencer» la flore digestive par des bactéries saines.

Mais les microbiotiques peuvent également aider lors de la présence d’autres types de pathologies digestives. La recherche a montré que les microbiotiques peuvent être utiles pour les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable, ou appelé IBS – un problème difficile à traiter qui est associé avec des troubles intestinaux, tels que des douleurs abdominales, des crampes, des ballonnements, de la diarrhée et la constipation. Dans une étude scientifique récente, de nombreuses femmes atteintes d’un syndrome du colon irritable ont connu un soulagement des symptômes tels que les douleurs abdominales et le transit pertturbé quand ils ont consommé un supplément alimentaire à base de Bifidobacterium infantis, un microbiotique d’origine humaine.

Même pour les personnes qui n’ont pas de problème digestif important, les microbiotiques peuvent aider à la gestion globale de la digestion. En fait, la prise alimentaire de microbiotiques aide à éliminer les mauvaises bactéries présentes dans le tube digestif.
On préconisera la prise de compléments alimentaires complets apportant au moins 10 milliards de germes par gélule, et associant plusieurs microbiotiques comme : Bifidobacterium longum LA 101, Lactobacillus helveticus LA 102, Lactococcus lactis LA 103, Streptococcus thermophilus LA 10, comme le fait Lactibiane référence 30 gélules.